L’EPILATION LASER LONGUE DUREE

Méthode

En fonction des caractéristiques de la peau, le traitement sera effectué avec un laser de type Alexandrite de la marque Cynosure  ( longueur d’onde = 755Nm )  ou Yag ( longueur d’onde = 1064nm ) .
Les poils ne poussent pas tous en même temps et ils ont une phase de repos de plusieurs mois entre deux cycles de pousse. Pendant cette phase, le bulbe ne contient pas de pigment (mélanine )  et le laser est inopérant. Ceci explique qu’il faille plusieurs séances décalées dans le temps pour prétendre traiter  tous les  follicules pileux d’une zone.
Le protocole général prévoit de réaliser six séances initiales séparées de un à deux mois, les autres séances seront programmées en fonction de la repousse.
Il faut tenir compte qu’une séance dure de  15 Minutes à 2 heurs selon la zone à traiter.
La peau sera nettoyée de toute trace de crème ou de maquillage.
Les poils de la zone à traiter seront  courts ou rasés en utilisant  des ciseaux, une tondeuse , de la crème dépilatoire ou encore le rasoir.
Si l’épilation a été réalisée à la cire, un délai minimum d’un mois sera à respecter avant la séance.

Résultats

Par épilation laser longue durée, on entent destruction des 2/3 inférieurs du follicule pileux entraînant la destruction du poil et de sa non-repousse.
les meilleurs résultats sont obtenus sur des peaux claires avec des poils foncés.
La proportion des poils détruits à la fin du traitement  sera généralement de 80%.
Les poils restant sont plus clairs et plus fins qu’auparavant.
Un traitement d’entretien sera nécessaire pour traiter les poils nouveaux qui peuvent apparaître ou encore pour enrayer ceux qui auraient échappé au traitement initial.
Il conviendra d’aborder avec prudence le traitement du duvet, particulièrement au niveau des joues chez la femme, de très rares cas de stimulation ayant pû être observés.

Contre-indications

Le bronzage, donc pas d’exposition récente au soleil ou aux U.V, pas d’usage de lotions auto-bronzantes ou d’activateur de bronzage en comprimés
La prise de médicaments sensibilisant la peau et notamment ceux utilisés dans le traitement de l’acné ( Roacutane, antibiotiques… ) , n’oubliez donc  pas de signaler les médicaments que vous prenez.
La grossesse n’est pas à proprement parlé une contre-indication, mais on évitera néanmoins, l’épilation durant cette période.
Des précautions doivent être prises en cas de diabète, d’épilepsie, de troubles de la coagulation, de problèmes de cicatrisations ( chéloïdes ) , d’infection générale, d’herpès ou de naevus dans la zone de traitement, de troubles hormonaux, prise de corticoïdes au long court, prise d’anabolisants, d’allergie au soleil, au froid ou au chaud.
Si vous avez moins de 18 ans, le traitement est possible mais avec une autorisation écrite des parents.

Précautions

En cas de doute sur la tolérance cutanée, un ou plusieurs tests seront réalisés.
La cire et la pince à épiler sont à proscrire car ces méthodes arrachent le bulbe du poil et c’est justement ce bulbe que nous cherchons à détruire lors des séances.
Respecter les délais déterminés entre chaque séance pour ne pas perdre le bénéfice des séances précédentes.
La peau sera hydratée après chaque séance.
Un traitement d’entretien en cours d’année peut s’avérer nécessaire pour parfaire le résultat.

membre de la Société Française de Médecine Esthétique depuis 1995

Adresse : 4 Rue de l'Arcade, 75008 Paris

Metro : Madeleine Ligne 12 ou 14

Téléphone : 01 42 65 27 47

Email : arcademedical@wanadoo.fr